was successfully added to your cart.

Panier

Climate Friday : Hâlte aux idées reçues sur les prix de vente !

Ecrit par 23 novembre 2018 novembre 24th, 2018 Mes articles

Hâlte aux idées reçues sur les prix de vente !

Le jour où j’ai compris l’arnaque !

Ça faisait plus mal que se taper le petit doigt de pied dans un angle de porte. si si. Je n’ai pas pu continuer.

Rentrez dans les coulisses du prix.

Je publie cet article jour de «black friday» : Le «Black Friday » désigne le lendemain du repas du jeudi de Thanksgiving, un grand jour de soldes pour lancer la saison des achats aux États-Unis.»(source wikipedia).
Il arrive en France en 2014.

C’est super un article à -70%, mais alors que veut dire le prix tout le reste de l’année?

Je suis triste de ne pas vous donner la sensation de «gros cadeau», mais avec quelques lignes de plus, je suis certaine que vous allez comprendre ce que je vous offre.

Petit TOPO sur le circuit d’un vêtement sorti d’usine dans le prêt à porter de masse par exemple :
Plus il y a de quantités, et plus le prix de fabrication baisse. C’est parti pour la course à la sur-consommation !

Le bureau de stylisme basé en France

trouve une usine très loin qui fabrique le produit de A à Z

marché conclu avec un agent

le bureau de stylisme envoie ses dessins à l’usine pour réaliser les prototypes

l’usine travaille sur les modèles et envoie de multiples colis postaux pour validation

la production est lancée, des milliers de pièces sont fabriquées dans un endroit non visité par le bureau de stylisme

vient suite le transport, 2 mois de bateau minimum,grande pollution des mers

Les vêtements sont contrôlés et mis en boutique

l’usine travaille sur les modèles et envoie de multiples colis postaux pour validation

la production est lancée, des milliers de pièces sont fabriquées dans un endroit non visité par le bureau de stylisme

vient suite le transport, 2 mois de bateau minimum

Les vêtements sont contrôlés et mis en boutique

Ce schéma très simplifié vous montre seulement ce que l’on voit derrière notre petit ordinateur lorsque l’on travaille dans le milieu. Malheureusement, ce n’est pas si simple. Derrière, il y a une opacité sur les matières, les usines, les travailleurs etc… Ce que l’on ne voit pas ne nous culpabilise pas ?

C’est bien mon avis. J’ai travaillé dans ce monde avant de faire un virage à 90 et de faire ce fameux manteau pour mon homme !

J’ai rencontré beaucoup d’obstacles et même si aujourd’hui les prix de mes vêtements peuvent vous paraître élevés, ils ont pourtant une toute autre histoire à raconter !

Coût fabrication Textile Made in France

Presque 50% du prix de vente représente le coût de l’artisanat.

Le reste il faut bien que je mange un petit peu, et la suite c’est l’état qui prend tout, pour nous faire de belles routes et de belles écoles par exemple.

  • Je mets plus de 20 % dans les matières ! 1/5 du prix ! Enfin, c’est énorme non ?

Pour moi c’était la base, mais on a tendance à l’oublier. C’est ce qui sera en contact avec votre corps. Avez-vous déjà vu des doublures de manteaux en lin ? C’est très écologique le lin, mais c’est un luxe pour une doublure.

  • 16 % du prix, directement reversé aux ateliers qui réalise la coupe et la couture.

Je vous promets, j’ai vu les couturières (oui peu d’hommes?). Elles ont de bonnes conditions de travail même si c’est physique.
Vous voulez en savoir encore +, allez visiter la page des ateliers français que j’ai choisi !

154 km pour aller voir mon tisserand : c’est 2h40 en kangoo, sans autoradio, et souvent il pleut.
426 km pour aller chez le fabricant de chemises : 3h30 en train, oui sinon j’ai peur que la kangoo soit fatiguée ou moi, et c’est plus écolo le train!
60km pour aller à Nîmes voir l’atelier qui conçoit les manteaux : 40 min de kangoo, c’est tranquille!

D’ailleurs, demain, je vais chercher une partie des manteaux longs à Nîmes, je suis excitée !

  • 10 % pour la conception : pour faire valoir mes 3 ans d’études tout de même.

J’ai laissé tomber les échanges de mails avec l’Asie où je leur envoyais des dessins techniques et des pages et des pages d’explications lorsque j’étais salariée de mon ancien monde pour retrouver mon petit bureau en bois mon criterium, mon mannequin Stockman et mes épingles ! C’est plus fastidieux, mais ça me fait tellement du bien de créer.
Je maîtrise ainsi chaque patronage.

Pour faire ensuite toutes les tailles, je fais confiance à un bureau d’études basé à Nîmes qui a de supers ordinateurs et un traceur pour imprimer tout cela.
Vous comprenez les 10 % ?

  • Je ne vous bassine pas avec les charges de société et la T.V.A, mon gentil comptable Lionel gère cela mieux que moi.

JE RÉSUME :

Je mets l’accent sur les matières, la conception et très peu sur la communication, les transports, la pollution et l’ennui.

Vous savez où va votre argent, ça n’a pas de prix.

Un dernier secret ? La kangoo n’est pas très grande, il n’y aura que 50 manteaux ! Oui, et je vais les numéroter. Je peux même marquer votre prénom si vous me le donner.

Petit à petit, construisons votre vestiaire durable.

C’est par ici pour commander, avec une livraison mi-décembre !

Laissez un commentaire

Laissez votre mail si vous voulez recevoir les coulisses !

Vous êtes bien inscrits !